Mon projet est-il complexe?

QUELLES SONT LES CARACTÉRISTIQUES DES PROJETS COMPLEXES? QUELLES SONT LES IMPLICATIONS POUR LA GESTION DE PROJET?

D'autres bloggeurs avant moi (Pascal VedelTanngy Le Dantec) ont apporté des définitions qui permettent de faire une distinction entreprojets compliqués et projets complexes. Je n'y reviendrai donc pas en détail, la notion de complexité ayant été expliquée dans un précédent billet.

Caractéristiques des projets complexes

Les projets complexes ont plusieurs des caractéristiques suivantes:

  • Problème à résoudre ouvert et comportant une grande nouveauté
  • Objectifs et prestations à fournir non complètement définissables par avance
  • Délais et coûts pas en soi déterminants pour juger du succès du projet
  • Incertitudes et inconnues non réductibles
  • Contradictions et paradoxes inévitables
  • Absence d’un point de vue duquel une vue d’ensemble du projet serait possible (inclus le top management) 
  • Haut degré d’interactions sociales
  • Contexte de projet très dynamique et instable
  • Dynamiques du système difficilement prévisibles:
  • Déterminé, mais imprévisible (auto-organisation)
  • Pas de relations causes à effets clairement identifiables
  • Situations décisionnelles floues, alternatives difficilement différenciables: conditions de départ troubles, inconnues sur les répercussions des décisions
  • Le management fait partie intégrante du système – donc du problème.
Gestion des projets complexes

Ces caractéristiques ont des conséquences pour la gestion de projet, notamment:

  • Le contexte du projet a au moins autant d'importance que le contenu (la solution)
  • Les objectifs ne peuvent pas être clairement définis par avance
  • La démarche "planifier dans le but de réaliser" n'est pas applicable
  • Espérer un déroulement linéaire, prédictible, du cours du projet est illusoire
  • Le projet ne peut pas être piloté "top-down"
  • Le projet est une expérience en soi: cela signifie erreurs et apprentissages continuels 
  • Murphy est membre permanent et influent de l'organisation de projet.

L'ouvrage qui décrit le mieux mon expérience avec les projets complexes, bien qu'il soit orienté IT, est celui de Doug de Carlo, "eXtreme Project Management".
L'auteur cite les caractéristiques suivantes des projets complexes, qu'il appelle "eXtrêmes":

  • Les projets extrêmes nécessitent de gérer l'incertitude
  • Les projets extrêmes sont chaotiques et embrouillés
  • Les projets extrêmes requièrent rapidité et innovation
  • Les projets extrêmes requièrent une planification just-in-time.

Tout le contraire de la gestion des projets traditionnels ou la stabilité est un prérequis et la prédictibilité grande.

Le mieux est l'ennemi du bien

La limite entre (hyper-)compliqué et complexe n'est pas nette. Il est certain qu'un mauvais management de projet contribue à rendre complexe ou encore plus complexe un projet. Toutefois, ce n'est pas en améliorant encore et encore le management traditionnel de projet qu'il devient possible de gérer un projet complexe.  Faire plus de planification, une meilleure planification, passer plus de temps à détailler le projet, professionnaliser l'analyse des risques etc. etc. permettra d'être plus performant dans un système hyper-compliqué, mais pas dans un projet complexe. Pourquoi? Parce qu'un projet complexe est d'une autre nature et présente d'autres caractéristiques, comme nous l'avons déjà vu.

Une question d'esprit

Gérer des projets complexes ne signifie pas mieux gérer des projets compliqués, mais gérer autrement les projets: autres points d'attention, autres priorités dans l'usage d'outils et méthodes, mais surtout autre état d'esprit. Ce dernier point est central et suffisamment important pour faire l'objet d'un billet spécifique ultérieur.

Dans cette attente, le lecteur curieux et impatient trouvera quelques pistes dans l'article Wikipedia sur le management agile, en particulier le tableau relatif aux deux courants de penser - car il s'agit bien de réfléchir dans la gestion des projets complexes à la manière dont nous pensons - et conceptualisons - la réalité dont nous sommes partie.

Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire trouvé

mes autres profils

Contact

COMITANS - Philippe Vallat
Ch. du Couchant 23
1752 Villars-sur-Glâne
026 402 62 75
Bureaux: Fribourg, Avenue de la Gare 1
Info@comitans.ch