Comment intervenir dans un système complexe

Toute action échappe à la volonté de son auteur en entrant dans le jeu des inter-rétro-actions du milieu où elle intervient ... L’écologie de l’action c’est en somme tenir compte de la complexité qu’elle suppose, c’est-à-dire aléa, hasard, initiative, décision, inattendu, imprévu, conscience des dérives et des transformations (Edgar Morin)

Pour en finir avec l’ «innovation disruptive»

Pas un jour sans tomber sur un article, un blog, un communiqué de presse qui, d’une manière ou d’une autre, se gargarise de la notion « d’innovation disruptive ». Non pas que l’innovation de rupture soit mauvaise en soi, mais plutôt sa quête effrénée, son adulation telle un nouveau Saint Graal. Et non, ma voix ne se joindra pas à ce chœur bêlant. Et voilà pourquoi.

De l'esprit à la matière

Et si la conscience était autre chose que le cerveau ? Et si le monde réel, plutôt qu’être défini par les paramètres traditionnels de la physique « matière – énergie – espace – temps » était plutôt régi par l’interaction esprit-matière ? Et si l’esprit conscient (humain, également animal et végétal) était indépendant du temps et de l’espace (ce qu’on définit par « non-local ») ?

Du besoin de savoir penser

Dans son dernier ouvrage « La faillite de la pensée managériale » (1), François Dupuy s’attache à démonter le mécanisme par lequel la pensée managériale conduit les dirigeants, par le biais de décisions paresseuses (2), dans des impasses aux conséquences très concrètes. Examinons ensemble ce qui conduit à une pensée ordinaire et explorons les attitudes qui permettraient d’aller vers une connaissance élaborée.

Zones d’inconfort et ancres de certitude (1/2): la peur

Qu'on le veuille ou pas, l'incertitude génère inconfort, inquiétude, peur voire anxiété, soit des émotions « managérialement incorrectes » dans un monde où certains croient encore dur comme fer que la décision dite rationnelle est le summum de l'intelligence de l'homo economicus.

Le modèle Cynefin et l'intelligence émotionnelle

Quel style de management adopter en fonction du type d'environnement ou de projet mené? Quelle posture de leadership est la plus pertinente dans un environnement incertain? une piste de réflexion mettant en lien les domaines du modèle Cynefin et l'intelligence émotionnelle.

The Cynefin Framework and emotional intelligence

By attending a very inspiring workshop with Robert Dilts about « Leadership in times of uncertainty » in Bruxelles in April 2013, some analogies with the Cynefin Framework of Dave Snowden emerged in my mind.

Contact

Philippe Vallat - COMITANS
Ch. du Couchant 23
1752 Villars-sur-Glâne
026 402 62 75
Bureaux: Fribourg, Avenue de la Gare 1

Catherine Vallat-Molliet - COMITANS
Ch. du Couchant 23
1752 Villars-sur-Glâne
079 648 19 85
Bureaux: Fribourg, Avenue de la Gare 1