• Philippe Vallat

Le modèle Cynefin et l'intelligence émotionnelle

Mis à jour : mai 27

Quel style de management adopter en fonction du type d'environnement ou de projet mené? Quelle posture de leadership est la plus pertinente dans un environnement incertain? Une piste de réflexion mettant en lien les domaines du modèle Cynefin et l'intelligence émotionnelle.

C'est en participant à une formation PNL donnée par Robert Dilts au printemps 2013 à Bruxelles, sur le thème du «Leadership en des temps incertains», que m'est venu le lien possible avec le modèle Cynefin que j'ai présenté plus tôt et qui est également présenté dans ce billet de Pierre Neis. Je me suis inspiré également du « Tableau révisé du leadership (Revised Leadership Table) » de Dave Snowden.


Des systèmes différents exigent des compétences managériales appropriées

Ceci n'est bien sûr qu'un modèle explicatif qui peut être utile pour présenter et discuter les notions de conduite et leadership dans un contexte incertain. Mon expérience est que très généralement les formations en management traditionnelles sont très expansives sur le management dans un contexte compliqué - la démarche dite «cartésienne» pour faire court - et qu'il existe une incompréhension fondamentale de ce que sont les systèmes complexes et chaotiques. Non seulement quelles sont les particularités inhérentes à ces systèmes, mais surtout l'impact émotionnel et cognitif, individuel et collectif, d'être confronté à l'inconnu, l'imprédictibilité et la perte de (l'illusion de) contrôle - soit se sentir ou se savoir ignorant (ignorance dont j'ai fait l'éloge) et impuissant.  Je ne porte pas de jugement de valeur, les postures managériales ne sont pas meilleures, plus justes ou plus nobles vers la droite du tableau. Il s'agit de prendre conscience que des systèmes aux caractéristiques différentes nécessitent des postures différentes - tout en étant au clair que si vous disposez des compétences pour gérer le chaotique/complexe, vous pourrez gérer le simple/compliqué (même si cela risque de vous ennuyer avec le temps), alors que l'inverse n'est pas vrai.


L'intelligence émotionnelle n'est pas une question de mode

Cela permet de recadrer l'importance de l'intelligence émotionnelle non pas seulement comme une nouvelle tendance managériale, une compétence « bateau » qu'il serait politiquement correct d'acquérir, mais comme un impératif pour tout leader en charge de systèmes à grande incertitude. Dit autrement: la compétence à soutenir l'inconnu et le chaos est étroitement liée à la compétence émotionnelle et donc à la connaissance de son propre fonctionnement intime, cognitif et émotionnel. Pas de capacité de gérer la complexité sans développement personnel!


Et j'aime bien répéter ce qui sonne un peu comme un slogan: 

« Face à la complexité, il vaut mieux une bonne dose d'intelligence émotionnelle et peu d'outils, plutôt que l'inverse ! »


Pour en savoir plus:

Avenue de la Gare 1, 1700 Fribourg / Vers l'Eglise 27, 1583 Villarepos

info [at] comitans [.] ch

Philippe 079 788 12 48 / Catherine 079 648 19 85

©2020 by COMITANS